LE PROJET

Genèse et processus créatif

Le spectacle « Où va-t-on ? » est né de l'idée de Géraldine Sidobre qui, par son autre métier d'éducatrice auprès des jeunes, a constaté soit l'absence de conscience de l'inégalité femme-homme, soit la justification de cette inégalité par le recours à des idées stéréotypées (« c'est comme ça », « la femme ne doit pas attirer le regard de l'homme, il ne faut pas porter de jupes” etc. »).  Le projet trouve son origine dans l'urgence de prendre conscience du droit inaliénable des femmes durement acquis, et l'urgence de prendre conscience des droits qu'il reste à acquérir. 

De nombreux débats animés par la philosophe Arielle Bourrely ont suscité une effervescence d’idées provoquées par le croisement de diverses expériences et ont amené à l’écriture du spectacle. C’est une démarche essentiellement collaborative dans laquelle femmes et hommes ont pu partager leurs points de vue.

Le propos

L’actualité vient aujourd’hui confirmer

le besoin de faire évoluer et de pacifier

les relations entre les hommes

et les femmes.

La période de confinement a fait resurgir le problème de l'inégalité Femme / Homme et a agit comme révélateur des rôles sociaux :

  • 60% d'augmentation des appels d'urgence de femmes victimes de violences en Europe

  • Augmentation significative de la charge mentale pour les femmes (partage des tâches domestiques + télétravail)

  • Les métiers précaires mis en première ligne durant le confinement sont pour la majorité occupés par les femmes (infirmières, aides-soignantes, agents d'entretien, caissières...)

Le patriarcat sur lequel s’est construite notre société, la notion d’égalité entre l’homme et la femme, les violences domestiques, le partage des tâches… sont autant de sujets relatés à travers le spectacle.

Ne pouvant traiter ce sujet de façon exhaustive nous avons choisi de nous centrer sur certains événements historiques parmi les plus marquants en France. 

Quelle a été et quelle est la place aujourd’hui de l’homme et de la femme dans nos modes de vie sont les questions centrales.  C’est en cheminant ensemble que nous pourrons aller vers une prise de conscience et une égalité reconnaissant les différences de chacun.

Face à la complexité du sujet nous avons bâti un projet commun et humaniste avec des langages artistiques différents (théâtre, vidéo, danse, musique). Ainsi, philosophe, écrivain.es, technicien.nes, musicien.nes, danseur.seuses, chorégraphes, réalisateurs, monteur/euse, scénographe, comédien.nes, chanteuses et costumières ont partagé leur art afin de créer ce spectacle. Chacun dans sa spécificité a apporté sa contribution au processus créatif sous la direction de Géraldine et Luc Sidobre.

Nos objectifs

  • Sensibiliser, à travers une oeuvre artistique originale, les jeunes et les adultes sur la question de l'identité et de la position de la femme au sein de la société.

  • Alerter sur les inégalités entre les femmes et les hommes, ainsi que sur les violences faites aux femmes.

  • Éduquer et former en amont dès l'école à la question du sexe et du genre. Ouvrir plus largement la réflexion afin de lutter contre les stéréotypes porteurs d'inégalité et d'intolérance.

  • Questionner et remettre en question nos propres comportements. Si des avancées sont notables tout au long du 20ème siècle, la prise de conscience n'est pas achevée.

  • Rassembler les points de vue, réfléchir ensemble à une question sociale et politique majeure et contribuer à faire évoluer les mœurs.

 

En bref, sans être moralisateur, nous voulons susciter au travers de cette création des questions de fond sur la condition des femmes et son évolution. Faire bouger les lignes pour trouver un nouvel équilibre nous amène à nous poser la question :

Où va-t-on ?